Here are images showing an outline of the game from many months prior to the Kickstarter campaign.

In this image, we see for example that the equipment tokens lost their silver and gold outlines that indicated if they were common or rare items. This was to help make the game more fluid and avoid printing issues. We can also see the old versions of the German disguises (too difficult to understand during playtests) and the key, replaced by the crowbar for better coherence: in the final game, a door cannot be closed once open.

 

In this image, we see a tile that wasn’t kept in the final version. This road didn’t connect properly with grass tiles and resulted in players being unable to distinguish between interior and exterior locations.

 

In this last image, we can see that the mission structure was simplified by removing secondary objectives (we already had enough to do with the different terrains).

Voici des diapos présentant les grandes lignes du jeu, avec les visuels de l’époque, plusieurs mois avant la campagne Kickstarter.

Sur cette diapo, on voit par exemple que les pions d’équipement ont perdu leur contour argenté ou doré qui indiquait si l’équipement était commun ou rare. Nous l’avons supprimé pour fluidifier le jeu et à cause des contraintes techniques d’imprimerie. On voit aussi les anciennes versions de l’uniforme allemand (trop difficile à comprendre lors des playtests) et la clé, remplacée par le pied de biche pour plus de cohérence : une porte ouverte ne peut pas être refermée dans le jeu.

 

Sur celle-là, on voit une des tuiles que nous n’avons finalement pas conservées. Cette route ne permettait pas de se connecter “proprement“ avec une tuile d’herbe et posait des problèmes de compréhension : les joueurs n’arrivaient pas à distinguer les intérieurs des extérieurs. C’est également pour cette raison qu’il y a de l’herbe sur toutes les tuiles d’extérieur.

 

Sur cette dernière diapo, on voit que la structure des missions a été simplifiée elle aussi en supprimant les objectifs secondaires (on avait déjà bien assez de quoi faire avec les différents terrains).